Championnat du monde IFMA junior 2019 : compte rendu. Progression & Satisfaction !

Voici un compte rendu des championnats du monde junior qui se sont déroulés à Antalya (Turquie) en ce début du mois d’octobre 2019 :

La fédération avait engagé, pour la partie francophone, 9 combattants:

Garçons
Melh Waniss – team Coppola – 10/11 ans – 34 kg
Akmathov Moussa – team Colazzo – 14/15 ans – 48 kg
Ferataj Leonard – team Imoussaine – 14/15 ans – 60 kg
Mathieu Noa – team Buonopane – 16/17 ans – 67 kg
Albayrak Zeyd – Osman Gym – 16/17 ans – 75kg
Yilmaz Batuhan – Osman Gym – 10/11 ans – 38 kg

Filles
Gerson Ameline – Iron Gym – 12/13 ans – 36kg
Piccirillo Sarah – team Schwanen – 14/15 ans – 54 kg
Culot Thalya – team Buonopane – 14/15 ans – 57 kg

Compte rendu des prestations individuelles:

Non médaillés:
Melh Waniss : éliminé en 1/4 de finale contre la Bielorussie
Akmatov Moussa: éliminé en 1/8 de finale contre la Turquie après avoir gagné en 1/16 contre l’Italie
Ferataj Leonard: éliminé en 1/4 de finale contre la Russie
Mathieu Noa: éliminé en 1/4 de finale contre la Turquie après avoir gagné en 1/8 contre l’Espagne
Albayrak Zeyd: éliminé en 1/8 de finale contre l’Uzbékistan
Yilmaz Batuhan: éliminé en 1/4 de finale contre l’Uzbékistan
Médaillés:

Médaille de bronze:
– Thalya Culot qui s’incline en demi contre la Turquie après avoir gagné contre la République Tchèque

Médailles d’argent:
– Piccirillo Sarah qui s’incline en finale contre la Turquie après avoir gagné contre la Pologne et l’Israël
– Gerson Ameline qui s’incline en finale contre la Turquie après avoir gagné contre les Pays-Bas et la Russie

C’est une immense fierté d’avoir pu ramener 3 médailles en Belgique. En effet, il y avait plus de 1000 participants venus du monde entier, le niveau de la compétition était très élevé et l’équipe a rencontré des adversaires de très hauts niveaux.

Ceci referme donc la saison 2018/2019 pour la sélection junior Muay-Thai Francophone. Quelques chiffres :
1 an de travail
7 entraînements de sélection
2 entraînements de préparation avec l’équipe définitive
1 week-end de préparation organisé avec la partie néerlandophone
1 semaine de compétition intensive à Antalya

Bien plus que des médailles, les participants reviennent tels une équipe soudée et en pleine progression, mais aussi avec des sourires et des souvenirs plein la tête.
Les deux sélectionneurs, qui ont mené la barque durant cette longue saison, espèrent qu’à travers cette aventure, ils ont pu donner l’envie aux jeunes de pratiquer le Muay-thai, de représenter une fédération et en l’occurrence un pays. L’objectif étant atteint, il est bien sur évident que les portes s’agrandissent et que nous esperons que de nombreux jeunes talents nous rejoindrons pour les futurs sélections.

Petit à petit nous construisons l’avenir et tous ensemble, nous deviendrons encore meilleur …

Il est à souligner que la fédération a dégagé un budget conséquent afin de mettre en lumière les jeunes talents qui ont fait briller les couleurs de notre pays parmi les meilleurs athlètes mondiaux.
Pour cela, il a fallu détecter ces jeunes 9 jeunes au milieu des 60 jeunes présents lors de la première sélection. Cette lourde de tâche a été attribuée, pour la deuxième année consécutive, à Sebastien Gerson & Osman Yigin.
Les perspectives d’avenir sont encourageantes et nous vous invitons à rester connecter pour découvrir les prochaines échéances avec nos sélectionneurs.